Lâcher prise du jugement



« C’est seulement quand vous êtes prêts à vous regarder avec une attention ouverte et bienveillante que vous entrez dans la réalité d’une conscience fondée sur le cœur. Avant cela, vous ne faites que vous comparer à un modèle artificiel ou à un idéal que, la plupart du temps, vous n’atteignez pas. Vous culpabilisez pour cela puis vous essayez encore de vous conformer au modèle que vous vous êtes créé dans votre tête.


Sachez que cette sorte de perfectionnisme est une arme meurtrière. C’est le contraire de l’amour. En vérité, l’amour ne compare pas et, chose plus importante, il ne veut jamais vous forcer ou vous changer. L’amour ne connaît pas ce qui devrait être. Cette catégorie est absente de la conscience du cœur. Vues du cœur, les catégories morales sont de simples modalités d’interprétation ou de division de la réalité. Ce sont des idées dans votre tête et, comme vous le savez, elles peuvent être très différentes d’une tête à l’autre. Le besoin même d’établir des critères et de définir ce qui est bien est le précurseur des conflits humains et des guerres. Ce ne sont pas tant les idées que le besoin sous-jacent de contrôler et de fixer qui cause l’agression et le conflit.


Les idéaux spirituels, personnels ou politiques, les normes de beauté, de santé physique et mentale, vous procurent tous des critères standardisés de ce que les choses devraient être, de comment vous devriez vous comporter. Ils essaient tous de fixer et d’établir ce qui est Bien. Mais la définition du Bien n’intéresse pas l’amour. Ce ne sont pas les idées qui l’intéressent, mais la réalité. L’amour se tourne vers ce qui est réel. Le cœur s’intéresse à tout ce qui est, à chacune de vos expressions véritables, celles qui sont constructrices et celles qui sont destructrices. Il prend note, simplement ; il est là, simplement, vous entourant de sa présence, si vous le laissez faire.


Si vous vous ouvrez à la réalité de l’amour, la réalité du cœur, vous lâchez prise du jugement. Vous acceptez qui vous êtes à cet instant. Vous réalisez que vous êtes ce que vous êtes à cause d’une multitude de raisons, que vous allez maintenant examiner et explorer. Quand arrive cet instant, c’est une grande bénédiction pour l’âme. Vous êtes à présent capables de vous guérir. Vous allez retomber dans l’autojugement de temps en temps, mais vous avez maintenant le souvenir conscient de ce qu’est l’amour. Et dès que vous avez cela, vous y retournerez pour le retrouver à nouveau, car vous avez regoûté au doux parfum du foyer. »


Extrait du livre « Messages de Jeshua » de Pamela Kribbe


Une douce soirée à vous les étoiles

Aude

@hobopeeba (Instagram)

© 2018 par Aude Bongi

Laissez entrer la Lumière

Magnétisme, Énergéticienne, Guérisseuse, Soins énergétiques, Magnétiseuse, Thérapie de l'âme, thérapie angélique, Nettoyage énergétique, Libération des Chakras, Magazine Développement personnel, Spiritualité, Coaching spirituel, Énergétique
  • Facebook La Voie des Anges
  • YouTube La Voie des Anges
  • Instagram La Voie des Anges
  • Twitter La Voie des Anges