Expérimenter la perte...



« Une expérience de perte a fini par te rapprocher de toi-même et a causé un revirement dans ta façon de voir la vie. Tu as commencé à choisir de plus en plus ce que tu voulais et ce dont tu avais besoin et à dire non à ce qui ne te convenait plus. C’est une sorte de renaissance. Tout être qui choisit le chemin intérieur connaît des expériences de perte. Il existe un faux moi dont on doit se libérer avant de se connecter réellement à l’énergie de son âme et de l’exprimer dans sa vie quotidienne. C’est comme se débarrasser d’un cocon. ⠀

Cela s’applique aussi aux hommes ? ⠀

Certainement. Ce qui était typiquement féminin dans ton chemin, c’était la tendance à te perdre dans une relation et le sentiment que tu ne pourrais pas exister sans l’autre. L’ancre dans ton abdomen était instable. Tu étais sujette à ce que j’appelle « l’engouement romantique », j’entends par là l’espoir naïf et le désir d’être avec le partenaire idéal, de fusionner entièrement. Tu ne réalisais pas que, dans toute relation, les deux partenaires sont des individus autonomes ayant chacun son chemin de vie. Cet ardent désir de fusion va de pair avec l’abnégation. En fait, c’est un désir infantile de dissoudre les limites permettant de ré-expérimenter le sentiment primitif d’unité. ⠀

Ce désir est-il typiquement féminin ? ⠀

Les hommes aussi en font l’expérience, mais l’énergie masculine est naturellement plus axée sur la distinction de soi par rapport aux autres. Si l’on est en phase avec son énergie masculine, on sent très clairement où l’on finit et où l’autre commence, et ces limites ne sont pas gênantes. Contrairement aux femmes, les hommes éprouvent plus de difficultés à renoncer à leurs limites et à s’abandonner à leur énergie féminine. C’est pourquoi ils souffrent d’une peur de s’engager plus que d’une peur de la séparation. Mais ce ne sont que des tendances générales qui se manifestent différemment en chaque individu. Tu avais un désir de connexion absolue qui dépasse les limites humaines. Tu l’as payé cher, en ce sens que ce désir rend impossible une relation terrestre équilibrée. ⠀

Je souffrais donc d’un manque d’énergie masculine ? ⠀

Oui, et quand tu as choisi le chemin de ton âme, tu as commencé à embrasser ton individualité et à prendre conscience que le désir de fusion devient destructeur s’il signifie renoncer à son individualité et échouer à s’affirmer. Tu as appris que ton énergie masculine est précieuse. Après la crise violente causée par l’insuffisance de limites professionnelles, tu as réalisé que tu devais embrasser ton individualité. Tu ne peux être que toi, ici et maintenant, et être présente à cela. Cette forme d’acceptation de soi crée l’ancre dont tu as besoin dans ton abdomen. »⠀

Extrait d’une conversation avec Marie-Madeleine, tiré de « Paroles de Femme Interdite », canalisé par Pamela Kribbe⠀

Douce semaine les étoiles ⠀

Aude⠀


© 2018 par Aude Bongi

Laissez entrer la Lumière

Magnétisme, Énergéticienne, Guérisseuse, Soins énergétiques, Magnétiseuse, Thérapie de l'âme, thérapie angélique, Nettoyage énergétique, Libération des Chakras, Magazine Développement personnel, Spiritualité, Coaching spirituel, Énergétique
  • Facebook La Voie des Anges
  • YouTube La Voie des Anges
  • Instagram La Voie des Anges
  • Twitter La Voie des Anges