Expérimenter et faire de son mieux...



Bonjour les étoiles,


J’espère que vous allez bien.


Je sais que cette période est intense pour beaucoup d’entre nous, et vous le savez, je suis la première à dire que ce n’est pas parce qu’on est sur une voie spirituelle que tout est toujours facile.


Je ne vous dirai jamais que la vie n’est censée être remplie que de paix, d’amour et de joie, car la vie sur Terre est une vie dans un monde relatif. La gauche n’existe pas sans la droite, le haut sans le bas, le bien sans le mal.


Un événement n’est ni bien ni mal en essence. Il est. C’est notre mental qui aura vite fait de le catégoriser. Et cette étiquetage est personnel. Un licenciement pourra être « vu » totalement différemment par deux personnes distinctes. Tandis que pour l’une, il sera une grande injustice, pour une autre, il pourra être une grande libération.


Je voulais vous partager une histoire personnelle qui m’est arrivée cette semaine.


Mercredi, j’ai dû faire opérer ma chienne Mozza, et alors que je l’avais récupérée et ramenée chez moi, j’ai failli la perdre dans la nuit. Elle a fait un œdème de la trachée et la vétérinaire de garde chez qui je me suis rendue ne s’en est pas aperçue.


Quand je suis arrivée à la première heure chez le vétérinaire qui l’a opérée jeudi matin, elle respirait donc très mal. J’avais passé la nuit dehors, dans le jardin (pour qu’elle soit à l’air frais), à prier et à lui envoyer de la lumière. Je ne pouvais pas faire grand-chose d’autre. J’étais allée chez la vétérinaire de garde et, bien qu’elle lui ait fait une injection et m’ait dit que tout allait bien... je sentais que ce n’était pas le cas.


Dans ces moments-là, est-ce que je suis dans la gratitude et la joie? Est-ce que je remercie mes guides ? Non, sur le moment, j’avais plutôt envie de les insulter (je l’ai fait d’ailleurs, en conduisant en pijama à 3h du matin avec mon chien qui ne respirait presque pas à l’arrière de ma voiture...). Oui, je me sentais seule et abandonnée. Oui, j’ai eu peur.


Et puis... le vétérinaire qui l’a opérée l’a prise en charge, on lui a fait une grosse dose de cortisone et pour le moment, elle va mieux.


Pourquoi je vous raconte tout ça? Ce n’est pas pour que vous me plaigniez, bien sûr que non. Plutôt pour vous partager... que j’ai beau dire et redire que tout est Juste (et le penser très sincèrement), croire en la perfection de la Vie... cela ne signifie pas que tout est toujours facile, et que quand je vis une épreuve, je rigole et saute de joie.


Nous vivons dans un monde de dualité. Nous faisons face à des événements douloureux, parfois. Et nous avons beau savoir que nous les avons attirés à nous, cela ne veut pas dire que ce n’est pas pas difficile sur le moment.


Et dans ces moments-là, il n’y a rien d’autre qu’à faire que vivre ce qu’il y a à vivre. Vivre. Vivre les émotions, vivre le moment, expérimenter. C’est pour cela que nous sommes sur cette Terre. Notre âme est venue expérimenter le Tout.


Alors, oui, deux jours plus tard, je peux faire ma maligne et même de l’humour (au final, Mozza à un champignon dans la narine. Un champignon qu’aucun vétérinaire n’a jamais vu sur un bouledogue, mais que sur des bergers allemands ! De là à dire que mon bouledogue se prend pour un berger allemand, il n’y a qu’un pas ).


Je vous partage tout ça aujourd’hui parce que j’aime parler vrai. Et que la spiritualité que j’affectionne et désire transmettre est avant tout une spiritualité d’ouverture et d’humilité.


Nous sommes tous et toutes des âmes en chemin, nous faisons du mieux que nous pouvons là où nous en sommes.


J’ai conscience que cet événement a un sens, et peut-être qu’un jour, je comprendrai le pourquoi du comment. Mais ce n’est même pas une obligation. Car je suis ici pour vivre et expérimenter. Je vis et j’expérimente au quotidien, tout comme vous.


Mozza et moi en ressortons toutes deux plus fortes aujourd’hui, et je ressens une immense gratitude car même si sur le moment, je me suis sentie abandonnée, je sais que mes guides sont tout autour de moi, et m’enveloppent de leur Amour infini.


Alors, si vous aussi, vous vivez un moment difficile et que parfois, vous doutez d’être accompagné(e), rappelez-vous que vous êtes aimé(e), choyé(e), et guidé(e) à chaque instant. Et que ce n’est pas parce que la fréquence de communication est brouillée momentanément avec les plans subtils, car notre vibration est plus basse, que nos aides lumineuses nous ont quittées.


Nos guides, nos Anges sont toujours là.

Ils nous aiment et nous soutiennent.

Mais comme les meilleurs parents du monde, ils ne peuvent nous empêcher d’expérimenter ce que nous avons à expérimenter.


Alors, expérimentons.

Et... attraversiamo comme dirait Julia Roberts.


Je vous embrasse,


Aude


© 2018 par Aude Bongi

Laissez entrer la Lumière

Magnétisme, Énergéticienne, Guérisseuse, Soins énergétiques, Magnétiseuse, Thérapie de l'âme, thérapie angélique, Nettoyage énergétique, Libération des Chakras, Magazine Développement personnel, Spiritualité, Coaching spirituel, Énergétique
  • Facebook La Voie des Anges
  • YouTube La Voie des Anges
  • Instagram La Voie des Anges
  • Twitter La Voie des Anges