Créer sa réalité...



« La véritable créativité ne repose pas sur la détermination ni la forte volonté mais sur un cœur ouvert. Être ouvert et réceptif à ce qui est neuf et inconnu est essentiel pour un vrai créateur.


L’une des clés de la véritable créativité est la capacité à ne rien faire : se retenir d’agir, d’arranger, de se focaliser. C’est la capacité à placer votre conscience sur un mode purement réceptif mais vigilant.


Ce n’est qu’en ne sachant rien, en gardant les choses ouvertes, que l’on peut faire de la place pour laisser entrer quelque chose de neuf dans sa réalité.


Cela va à l’encontre de ce que dit la littérature du nouvel âge au sujet de « créer sa réalité ». Il est vrai que l’on crée sa réalité à chaque instant. Votre conscience crée, que vous en soyez conscient ou non. Mais quand vous voulez créer votre réalité consciemment, selon ce que vous enseignent nombre de livres et de thérapies, il est essentiel de comprendre que la façon la plus créatrice de créer ne repose pas sur la volonté (être actif) mais sur la conscience de soi (être réceptif).


Tout changement dans le monde matériel, par exemple dans le monde du travail, des relations ou de votre environnement matériel, est un reflet de changements intérieurs. C’est seulement lorsque des processus de transformation interne sont achevés que la réalité matérielle peut répondre et vous les refléter en changeant les circonstances de votre vie.


Quand vous essayez de créer selon votre volonté, par exemple en vous concentrant sur vos objectifs ou en les visualisant tout le temps, vous ignorez la transformation intérieure qui est le prérequis véritable au changement. Vous créez d’une façon artificielle et vous risquez d’être déçu. Vous ne créez pas à partir du tréfonds de votre âme.


L’âme vous parle dans les moments de silence. Vous écoutez vraiment sa voix lorsque vous ne savez plus rien. Souvent, l’âme vous parle très clairement quand vous laissez tomber et que vous jetez l’éponge. Ce qu’il se passe quand vous laissez tomber et que vous désespérez, c’est que vous vous ouvrez à ce qui est neuf. Vous relâchez toutes vos attentes et vous êtes vraiment réceptif à ce qui est.


Le désespoir est causé par les fortes croyances que vous avez sur ce qu’il devrait se passer dans votre vie. Quand la réalité échoue à répondre à ces croyances, vous êtes déçu et parfois même désespéré.


Mais si vous laissez tomber vos attentes et que vous osez vous ouvrir à ce qui est neuf, vous n’avez pas besoin d’atteindre ce stade du désespoir avant d’entrer à nouveau en contact avec votre âme. Il vous est possible de vous tenir tranquille, réceptif et ouvert à ce qu’elle vous dit, sans avoir à passer par la déception.


Aussi longtemps que vous « savez exactement ce que vous voulez », vous limitez souvent les possibilités qui sont disponibles pour vous énergétiquement. Cette réalité nouvelle que vous recherchez, que ce soit un emploi, une relation ou une meilleure santé, contient de nombreux éléments qui vous sont inconnus. Souvent, vous pensez que ce que vous désirez est quelque chose que vous connaissez (un emploi agréable, un compagnon affectueux) projeté dans l’avenir. Mais ce n’est pas ainsi. Ce que vous faites vraiment en créant une réalité nouvelle, c’est aller au-delà de vos limites psychologiques. Et il vous est impossible de savoir maintenant ce qu’il y a au-delà de ces frontières.


Vous pouvez avoir l’impression très claire qu’il y a là quelque chose de très désirable, mais vous n’avez pas besoin de le restreindre en vous concentrant dessus ou en le visualisant. Vous pouvez simplement l’accueillir avec l’esprit ouvert et curieux.


En vérité, pour créer la réalité la plus désirable, vous accepter tel que vous êtes est beaucoup plus important que de concentrer vos pensées ou votre volonté. Il vous est impossible de créer ce que vous n’êtes pas. Vous pouvez répéter des mantras des milliers de fois, visualiser des quantités d’images positives, mais aussi longtemps qu’elles ne reflètent pas ce que vous ressentez vraiment (la colère, la dépression, l’agitation, par exemple), elles ne sèment que le doute et la confusion. « Je travaille tant mais rien ne se passe ».


L’acceptation de soi est une forme d’amour. L’amour est l’aimant le plus puissant pour attirer des changements positifs dans votre vie. Si vous vous aimez et vous acceptez pour ce que vous êtes, vous allez attirer des circonstances et des gens qui reflètent cet amour de vous-même. C’est aussi simple que cela.


Ressentez votre énergie, tous vos sentiments. Ressentez comme vous êtes beaux et vrais là, tout de suite, au milieu de tous vos tourments et vos conflits. Vous êtes beaux, avec toutes vos imperfections et vos défauts. C’est la seule réalisation qui compte.


Embrassez ce que vous êtes, soyez à l’aise avec vous, regardez vos innombrables fêlures avec le sens de l’humour. La perfection n’est pas une option, c’est juste une illusion.


Créer votre réalité à partir du cœur, c’est reconnaître votre Lumière, ici et maintenant. En la reconnaissant, en en prenant conscience, vous semez une graine qui va croître et prendre forme sur le plan physique. »


Extrait du livre « Messages de Jeshua », canalisé par Pamela Kribbe


Belle semaine les étoiles


Aude



Photo: @ugurkurukoc

© 2018 par Aude Bongi

Laissez entrer la Lumière

Magnétisme, Énergéticienne, Guérisseuse, Soins énergétiques, Magnétiseuse, Thérapie de l'âme, thérapie angélique, Nettoyage énergétique, Libération des Chakras, Magazine Développement personnel, Spiritualité, Coaching spirituel, Énergétique
  • Facebook La Voie des Anges
  • YouTube La Voie des Anges
  • Instagram La Voie des Anges
  • Twitter La Voie des Anges