© 2018 par Aude Bongi

Laissez entrer la Lumière

Magnétisme, Énergéticienne, Guérisseuse, Soins énergétiques, Magnétiseuse, Thérapie de l'âme, thérapie angélique, Nettoyage énergétique, Libération des Chakras, Magazine Développement personnel, Spiritualité, Coaching spirituel, Énergétique

AIMER CE QUI EST


Pendant longtemps, il fallait que je sois maman. C’était mon objectif de vie. Depuis petite, je rêvais d’une maison (rose), d’un mari, de deux enfants et d’un chien.

Et puis ce rêve m’a bien aidée car, grâce à cette recherche de maternité qui ne venait pas, j’ai plongé en moi. Je n’ai cessé d’aller à la découverte de nouvelles blessures.

Je recherchais les « bons » thérapeutes, les « bonnes » techniques, le « bon » bracelet en pierres qui allaient faire qu’enfin... je verrais le symbole « enceinte » sur un petit bâtonnet.

Pendant longtemps, cette recherche de maternité a été un moteur, même si cela a aussi été une source de souffrance.

Je me demandais pourquoi c’était si difficile pour moi de tomber enceinte alors que d’autres devenaient maman « presque sans le vouloir ».

Et puis, au fur et à mesure, à force d’apprendre à m’écouter, j’ai découvert qu’il y avait certaines parties de moi... qui étaient terrifiées à l’idée de donner la Vie, d’accueillir la Vie.

Alors, j’ai observé ces peurs, j’ai pu les laisser partir.... Mais il y avait toujours cette obsession du résultat. Je ne pourrais être heureuse que si j’étais maman. Il fallait que je sois maman. Vraiment?

Ce fut le début de la Liberté... J’ai commencé à me poser la question: « Et si je n’étais jamais maman? ». Wouah, au début des courants d’angoisse me traversaient. Je devais être maman.

Mais pourquoi, pour qui? Ne pourrais-je pas être heureuse sans être maman? Avais-je besoin à ce point-là qu’un enfant me définisse? Quel poids mettais-je sur un tout petit être qui n’était même pas arrivé... ?

Et cette prise de conscience me permit de remettre en question le pourquoi je désirais être maman, le fait que ce besoin de maternité était aussi une manière de guérir mon propre enfant intérieur et le schéma familial où j’avais grandi. Avoir cet enfant était une manière de me réparer. Mais était-ce vraiment ce que je désirais pour mon enfant? Qu’il vienne me réparer?

Et j’ai commencé à ressentir une énorme gratitude... à ne pas être enceinte! J’étais libre! Je pouvais profiter de la Vie ici et maintenant. Je n’avais besoin de rien ni de personne pour me compléter. Ni d’un compagnon, ni d’un enfant d’ailleurs.

Mon compagnon, lui, a toujours eu cette sagesse en lui. Cet accueil de ce qui ‘est’. Cette conscience que si cela devait arriver, cela arriverait au bon moment. Et il n’était pas par hasard dans ma vie. Il me montrait le chemin du lâcher prise.

Aujourd’hui... je me sens enfin libre! Je ne me sens plus obligée de répondre « pas encore » quand on me demande si j’ai des enfants. Je ne me sens plus complexée par le fait de ne pas être mère. Je ne me sens plus « moins » parce que je n’ai pas d’enfants. Je me suffis à moi-même. Je m’aime moi, inconditionnellement. Et je pense sincèrement que c’est le plus beau cadeau que je pouvais me faire.

Nous sommes des êtres illimités, sortons donc de cette conscience du manque et de l’attente d’un aspect extérieur pour nous compléter. Que cela soit un job, une maison, un enfant, une relation... Toutes les clés sont en nous, et jour après jour, la Vie nous amène exactement où l’on doit être pour nous permettre de voir toute cette Lumière et de découvrir que toutes les portes que l’on pensait fermées... on toujours été ouvertes. Il nous suffisait de le Voir.

Je vous souhaite une lumineuse journée 💕

Aude ⭐️⭐️⭐️

Photo: Martine Crémieux Photography

#acceptation #maternité #lâcherprise #pleineconscience #évolution #liberté #confiance

  • Facebook La Voie des Anges
  • YouTube La Voie des Anges
  • Instagram La Voie des Anges
  • Twitter La Voie des Anges