Les huiles essentielles: un pont entre la Terre et le Ciel


Les huiles essentielles (HE) sont des molécules odorantes sécrétées par la plupart des plantes et qui se cachent dans de mini-poches transparentes impossibles à déceler à l’œil nu. L’aromathérapie moderne remonte à 1937, lorsque René-Mauric Gattefossé, considéré comme le père de cette pratique, a publié un livre à ce sujet.

Pourtant, en réalité, les huiles essentielles sont utilisées depuis plus de 50'00 ans par de nombreuses civilisations à travers le monde à des fins thérapeutiques.

Comment est produite une huiles essentielle?

Il existe trois méthodes de base pour produire des HE. La première, la plus économique et la plus utilisée est la distillation. A travers un processus complexe, les extraits de la plante sont déstructurés et on obtient une eau florale (appelée hydrolat et utilisée à des fins thérapeutiques ou cosmétiques) puis le précieux élixir que constitue l’HE.

Il est aussi possible d’extraire les HE par pression. C’est un procédé utilisé principalement pour les agrumes (citron, orange, mandarine, bergamote ou encore pamplemousse).

Enfin, pour les végétaux les plus rares, on se sert d’alcool ou d’huiles grasses pour l’extraction. C’est une technique plus coûteuse efficace pour les plantes fragiles, telles que la rose ou encore le jasmin.

Comment utiliser les huiles essentielles?

Il existe trois manières d’utiliser ces bienfaits de la nature. La première est la voie olfactive. L’huile essentielle peut être disposée dans un diffuseur, respirée au flacon, appliquée sur la peau pour y être sentie ou encore appliquée sur l’oreiller ou le pyjama par exemple.

Il est important de diffuser à froid pour que l’huile garde ses vertus thérapeutiques. On oublie donc les diffuseurs à bougie.

Notre sens olfactif est très puissant et le mental n’a aucun pouvoir dessus. C’est d’ailleurs le seul de nos cinq sens sur lequel le mental n’a pas de maîtrise, puisque le parfum respiré va directement dans le système limbique, qui est le centre de notre mémoire. La transmission se fait en moins de deux secondes et la réaction est immédiate. Attention à ne pas diffuser certaines HE dont les propriétés neurotoxiques ou abortives ne se prêtent pas à cette méthode.

La voie cutanée est une autre façon d’utiliser les HE. Elle peut s’utiliser en différentes proportions en fonction du but de l’application. Pour un massage de détente par exemple, on appliquera 3 à 5% d’huile essentielle mélangée à une huile végétale, alors que pour une application thérapeutique, la proportion sera de 10 à 15% (sauf pour les huiles neurotoxiques, abortives ou dermocaustique où on appliquera un maximum de 3%).

Enfin, la voie interne est la manière la plus radicale de consommer les huiles essentielles. C’est une méthode délicate à ne surtout pas utiliser chez les enfants, les femmes enceintes ou les personnes épileptiques. On utilise la voie interne pour les nettoyages et les détoxifications ou pour soigner de façon plus intense. Afin d’ingérer une huile essentielle, on fera appel à un excipient, par exemple le fludol (environ 80% de fludol pour 20% d’huile essentielle). Il faudra cependant être vigilant car certaines plantes (neurotoxiques ou photosensibles) ne peuvent être prises par voie orale.

Les hydrolats, quant à eux, peuvent également être utilisé par voie orale. C’est une façon plus douce et plus légère d’utiliser les HE, les hydrolats étant moins fortement dosés. Ils sont donc idéaux pour les enfants, par exemple. Que soigne-ton avec les huiles essentielles? Les HE agissent sur plusieurs aspects bien distincts. Au niveau du corps physique tout d’abord, elles peuvent aider à cicatriser, tonifier ou encore à soulager les douleurs.

Sur le plan émotionnel, les HE sont excellentes pour apaiser, calmer, ou encore apporter joie et bonne humeur.

Enfin, bien sûr, au niveau énergétique, les HE ont de grands bienfaits. Elles sont un pont entre la Terre et le Ciel, entre la vie incarnée et notre connexion spirituelle.

Dans de nombreuses civilisations anciennes, il existait des rituels où les chamans avaient pour habitude de parler à l’âme de la plante avant de l’appliquer afin de lui demander la guérison du corps et de l’esprit.

Aujourd’hui, dans notre monde cartésien, il est difficile d’appréhender que l’amour porté à une plante puisse influencer la façon dont son application va nous impacter. Et pourtant, ne dit-on pas que des plantes soignées avec amour sont plus vertes et plus belles? A bon entendeur.

#aromathérapie #huilesessentielles #nature #médecinedouce #thérapie

75 vues

© 2018 par Aude Bongi

Laissez entrer la Lumière

Magnétisme, Énergéticienne, Guérisseuse, Soins énergétiques, Magnétiseuse, Thérapie de l'âme, thérapie angélique, Nettoyage énergétique, Libération des Chakras, Magazine Développement personnel, Spiritualité, Coaching spirituel, Énergétique
  • Facebook La Voie des Anges
  • YouTube La Voie des Anges
  • Instagram La Voie des Anges
  • Twitter La Voie des Anges