Être à l'écoute de son corps


Grâce à des méthodes telles que la méditation, la relaxation ou encore la pleine conscience, notre âme peut se reconnecter profondément à notre corps.

De nos jours, avec le stress commun à tous, les 60'000 pensées qui nous traversent chaque jour, les petits soucis et autres angoisses, il est difficile d'écouter ce qui se passe vraiment en nous.

Or, c’est bien là la seule source digne de confiance.

Notre corps nous parle. Chacune de nos émotions, blessures physiques ou douleurs est un message pour ouvrir notre conscience.

De nombreux thérapeutes l’ont compris depuis bien longtemps déjà. Personnellement, j’ai toujours à portée de main Le Grand Dictionnaire des malaises et maladies de Jacques Martel ou le livre Ton corps dit Aime-toi de Lise Bourbeau.

Un mal de genou ? Il semble qu'on manifeste un manque de flexibilité face à la vie.

Un mal de gorge ? Il y aurait de nombreuses peurs et une difficulté à communiquer.

Une sinusite? Une colère nous enceint et… la moutarde nous monte au nez !

Ces livres sont riches d'enseignements et agréables à partager. Il est intéressant de lire non seulement ce que nos petits maux peuvent signifier mais ces lectures peuvent aussi nous aider à mieux comprendre notre entourage.

Personnellement, l'arthrose de ma mère par exemple, m'aide à avoir de la compassion pour elle et sa difficulté à faire confiance à la vie.

En outre, à force d’être de plus en plus à l’écoute de mon propre corps, les messages qu'il m'envoie deviennent de plus en plus clairs. Par exemple, lorsque je vis une période de grand stress, j’ai physiquement les « boules ». Mes ganglions enflent et ma gorge commence à me faire mal. Etant donné que je comprends désormais ce mécanisme, il m’est plus facile d’y remédier efficacement et non de simplement me remplir de sirop contre la toux ou de croquer des pastilles peu ragoûtantes.

Quand cela m’arrive dorénavant, je prends donc un moment pour moi, je conscientise la douleur, j’essaie de comprendre la source de cette colère et de ces émotions refoulées. Mais surtout je fais de mon mieux pour ACCEPTER. L’acceptation, dans notre monde, est LA clé.

Accepter ses peurs, ses émotions. Se donner le droit de les ressentir. C'est déjà une immense partie du chemin qui est faite. En général, mes ganglions désenflent alors aussi vite qu'ils ont enflé.

Un autre moyen qui fonctionne très bien pour moi afin d'entrer en connexion avec mon corps est la course à pieds. Durant l'effort physique, le mental est moins présent et je peux donc avoir accès directement à ce que mon corps a à me dire. Je demande ainsi à mes poumons de respirer librement (je suis asthmatique depuis l'enfance), je remercie mes chevilles et mes genous d'être si souples, je savoure le bonheur d'être en phase avec moi-même.

Alors, à quand votre prochain tête-à-tête avec votre corps? Il n'attend que ça! A bon entendeur… c’est le cas de le dire :-)

Aude

#développementpersonnel #amourdesoi #confianceensoi #acceptersoncorps #coaching #motivation #inspiration

© 2018 par Aude Bongi

Laissez entrer la Lumière

Magnétisme, Énergéticienne, Guérisseuse, Soins énergétiques, Magnétiseuse, Thérapie de l'âme, thérapie angélique, Nettoyage énergétique, Libération des Chakras, Magazine Développement personnel, Spiritualité, Coaching spirituel, Énergétique
  • Facebook La Voie des Anges
  • YouTube La Voie des Anges
  • Instagram La Voie des Anges
  • Twitter La Voie des Anges